DP3 au collège de Saint Sulpice Laurière

Just another weblog

20 novembre 2014
par 87-st-sulpice-lauriere-college-dp3
0 Commentaires

DP3 au collège Jean Rostand : 2014 – 2015

C’est un groupe de élèves 20 élèves qui va suivre cette année l’option DP3.

Les cours auront lieu le mardi et le jeudi.

Visites d’entreprises, découvertes de métiers, interventions de professionnels, découvertes de formation, visites de lycées, nous allons faire en sorte que le programme soit dense afin que chacun puisse y trouver son compte.

Nous essaierons aussi de rentre compte régulièrement de nos activités sur ce blog.

Bonne année et bonne DP à tous!

20 mars 2015
par eattwood
0 Commentaires

La classe de DP3 sera t-elle vainqueur du défi du Mas Jambost ?

Durant cette semaine, nous participions à un défi lancé par le lycée du Mas Jambost pour les classes de troisième. Le sujet de ce défi est l’égalité entre homme et les femmes, composé par des élèves de ce lycée. Ce défi présente vingt-quatre questions plus un mots croisés bonus

Dans ce contexte, nous avons aussi produit trois affiches sur ce sujet qui sont visibles sous le pré-haut.

IMG_20150205_161915[1]

La première affiche montre un slogan « Tous égaux dans leurs baskets » disant que tout le monde, hommes ou femmes est capable de jouer à des sports tels que le basket-ball avec autant de réussite.

IMG_20150205_161835[1]

Cette deuxième affiche explique que tout le monde est libre de droit par rapport aux vêtements et le style de la personne, la chevelure.

IMG_20150205_162036[1]

Pour cette dernière affiche, nous voulons montrer l’égalité entre les femmes et les hommes pour le choix de métier.

2 décembre 2014
par eattwood
0 Commentaires

Nous préparons la sortie de fin d’année!!!

Cette année, les élèves de DP3 préparent par entreprise (il y en a deux) le voyage de fin d’année des troisièmes.

Nous avons deux propositions.

– le Pal. Il se situe en Auvergne

-le Futuroscope. Il se situe à Poitiers.

Nous aimerions faire un sondage pour savoir là où vous aimeriez allez.

Nous mettons donc à votre disposition un site de sondage.

Le suivant « http://www.pixule.com/249473854202_ou-aimeriezvous-aller-pour-voyage-fin-dannee.html »

 

10 avril 2014
par 87-st-sulpice-lauriere-college-dp3
0 Commentaires

Visite de l’entreprise LEGRAND le 17mars2014

L’entreprise que nous avons visités s’appelle LEGRAND.  C’est le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Innoval est le centre de formation de LEGRAND, il constitue désormais 3 centres:  Limoges, Pantin et Bagnolet.

LEGRAND est implanté dans plus de 70 pays, à sa direction Gillles Schnepp. LEGRAND est implanté dans 6 continents comme l’Asie et l’Amérique, il y a 900 employés dans Limoges, 6000 dans le Limousin et 35000 dans le monde.

Leur activité sont les bâtiments résidentiel et tertiaire et industriel. Ils produisent des appareils électrique (prises, interrupteurs), des protections, cheminements de câbles, domotiques, automatismes d’éclairage, éclairage de sécurité…

Il faut de la précision, de l’application, des ressources humaines, un secteur de technicien et d’ingénieur pour exercer ce métier. Les fournisseurs, les acheteurs, les architectes… sont les liens avec les autres entreprises.

Il y a 7000 personnes reçues chaque année à Innoval. LEGRAND lieder mondial possède plus de 1500 références de produits. LEGRAND est deuxième sur le marché mondial derrière Scheider.

L’entreprise LEGRAND se compose de bureaux d’études ou des dessinateurs composent de nouvelles innovations pour améliorer pour inventer de l’appareillage… La lumière artificielle est le système LEGRAND qui permet de faire jusqu’à 60% d’économie d’énergie. L’entreprise travaille avec son propre porcelainier.

LEGRAND se compose également d’un espace accueil pour des clients (artisans des entreprises).

10 avril 2014
par 87-st-sulpice-lauriere-college-dp3
0 Commentaires

Visite de la fromagerie le Joncheix à la jonchère st maurice le 13/02/14

L’entreprise Le Joncheix est une entreprise familiale où il y a 3 employés. Pour des raisons d’hygiène,nous avons été équipés de protèges chaussures avant de visiter la sale de fabrication du fromage. M. Fressinaud a expliqué le fonctionnement de la fromagerie,ainsi que la fabrication de leur fromages. Nous sommes ensuite allé dans la cave, où nous  avons découvert des fromages classés par mois d’affinage.Nous avons pu observer que la cave est très humide ce qui favorise le développement de la moisissure du fromage.

Par la suite, nous avons visités l’étable à vaches où on a vu différents types de vache laitières. Pour terminer nous sommes aller à la sale de traite où on a vu le matériel de traite.

L’entreprise vend aussi ses produits a la foire d’Ambazac deux fois par mois et également dans les petits commerces ( St Sulpice Laurière, la Jonchère St Maurice…). Le gérant nous a informé que les diplômes BTS sont recommandés pour s’en  sortir.

Les formations en lien avec l’agriculture peuvent se faire au lycée des Vaseix, à Magnac-laval ou St Yreix la perche.

15 mars 2014
par lmcarrey
0 Commentaires

Bio-informaticien(ne)

→ La nature du travail : 

 

-Informatiser le vivant :

Grâce au bio-informaticien et à la puissance de calcul de son ordinateur, les milliards de données produites par l’organisation des gènes peuvent être exploitées, analysées et comparées par les chercheurs en biologie. Les enjeux sont importants : découverte de nouveaux traitements, amélioration des espèces, préservation de la biodiversité, contrôle qualité dans l’agro-industrie et l’environnement.

-Modéliser les données :

Que ce soit pour modéliser des structures de protéines ou annoter des génomes, l’outil informatique est indispensable. C’est le bio-informaticien qui est chargé de créer les logiciels et bases de données recueillant les informations issues du vivant.

-Programmer et analyser :

Soit dans le développement d’outils informatiques et statistiques : programmation, création et gestion de bases de données, interfaçage homme-machine. Soit dans l’utilisation de ces outils à des fins d’analyse.

 

→ Compétences requises :

 

-Hybride et pointu :

C’est un véritable spécialiste des deux domaines. Le plus souvent, à l’origine, c’est un biologiste ou un biochimiste ayant acquis une seconde compétence en bio-informatique. On rencontre également des informaticiens qui se sont formés à la biologie.Parlant le même langage que les chercheurs en biologie, le bio-informaticien sait décrypter leurs attentes et les traduire sur le plan informatique. Il faut suivre le rythme et les orientations des expérimentations, ce qui demande beaucoup d’adaptabilité.

 

→ Lieu d’exercice :

 

Le bio-informaticien travaille au côté de biologistes ou de médecins, d’informaticiens et de biostatisticiens. Créant des applications dans des domaines très évolutifs, il entretient un dialogue permanent avec les membres de l’équipe de recherche, ainsi qu’avec des partenaires de la recherche publique et privée.

Les chercheurs en bio-informatique publient des articles, au même titre que les chercheurs d’autres spécialités.

Salaire :

Le salaire d’un débutant et de 2431 euros

10 mars 2014
par adumas484
0 Commentaires

Apiculteur

 

Nature du travail

Élever les abeilles

L’élevage d’abeilles consiste à surveiller les ruches pour récolter des produits apicoles comme le miel, la cire, le pollen ou la gelée royale. L’apiculteur soigne les colonies d’abeilles et entretient les ruches. Il contrôle la production du miel, en s’assurant de la bonne santé de la reine et l’activité des abeilles ouvrières.

Assister et conseiller

Si les abeilles se nourrissent normalement seules, elles ont besoin d’avoir un environnement adapté. L’apiculteur doit donc mettre à leur disposition tout ce qui leur est nécessaire ,des fleurs et de l’eau. .

De la ruche au miel

L’apiculteur doit également assurer la transformation et la vente des produits de ses ruches et, éventuellement,la fabrication de produits dérivés. Pour commercialiser ses produits, il participe souvent à des foires ou des salons.

Compétences requises

Vivre son métier comme une passion

Un apiculteur qui s’installe et qui compte vivre de sa production doit faire preuve de beaucoup de volonté pour continuer son élevage, car il doit régulièrement affronter les problèmes de mortalité des abeilles liés aux facteurs climatiques, à la pollution.

L’apiculteur doit financier les appareil et les locaux requière pour le métier.

Avoir des connaissances techniques

L’élevage des abeilles demande de nombreuses connaissances pour pouvoir assurer la promotion et la vente de ses produits.

Lieux d’exercice et statuts

En contact direct avec la nature

L’apiculture est une activité de pleine nature. L’apiculteur est amené à travailler régulièrement en extérieur .

Un travail saisonnier

Au printemps, il faut soigner et développer les colonies ; en été, il faut récolter le miel ; en automne, préparer les colonies avant l’hiver.

Salaire du débutant

Les revenus des apiculteurs sont variables et dépendent de la taille de leurs ruchers.

Accès au métier

Niveau bac

  • Bac pro conduite et gestion de l’exploitation agricole

  • BP responsable d’exploitation agricole

13 février 2014
par edurand994
0 Commentaires

Fiche métier: Animateur nature

Animateur(trice) nature

Nature du métier :
L’animateur nature cherche davantage à sensibiliser le public et à changer ses comportements, qu’à transmettre des connaissances. Pour cela, il s’appuie sur des sorties sur le terrain, le repérage d’empreintes d’animaux, de chants d’oiseaux, d’espèces végétales et animales dans leur milieu. L’animateur nature expérimenté peut élargir ses interventions pour promouvoir une région ou une commune : raconter les paysages en associant histoire, géographie et environnement, redonner vie aux sentiers, faire parler les monuments historiques…

Compétence requise :
L’animateur doit être botaniste dans l’âme, il doit connaître parfaitement la faune comme la flore, les moyens de protection et les grand milieux naturels des régions Française. Il doit aussi être pédagogue, organisée et entreprenant.

Lieux d’exercice et fonction de l’exercice :
L’animateur nature peut être employé par des associations de protection de la nature, des structures spécialisées dans l’éducation à l’environnement, des centres permanents d’initiatives pour l’environnement, des groupements régionaux d’animation de la nature, des collectivités locales, des parcs naturels. Il peut être amené à travailler pour différentes associations, en fonction de besoins saisonniers ou ponctuels.

Formation :
Le bac pro et le BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) constituent le premier niveau d’entrée. Les employeurs recherchant, de plus en plus souvent, des animateurs nature plus qualifiés, un bac + 2 est recommandé, notamment le BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) gestion et protection de la nature. Une formation bac + 3 à bac + 5 dans le domaine de la biologie et de l’environnement est particulièrement appréciée.

Salaire :
Le salaire de débutant est le SMIC.

 

13 février 2014
par althely
0 Commentaires

Fiche métier Hydrobiologiste

 

Hydrobiologiste

Que fait il ? :

Il établit un bilan détaillé de l’état biologique d’un milieu aquatique ou de l’ensemble des rivières d’un territoire donné (un département, par exemple). Il fait un diagnostic des pollutions existantes, des dommages subis par la faune et la flore, définit des objectifs d’amélioration de la qualité des eaux, propose aux décideurs des mesures pour réaliser ces objectifs. Selon la mission qui lui est confiée, il peut par exemple établir un programme de repeuplement des rivières ou assurer le suivi d’un programme de gestion piscicole. De même, il établit dans le cadre d’un aménagement l’impact que le projet pourrait avoir sur la milieu et les êtres vivants et propose des mesures compensatoires.

Lieu d’activité:

– Conseil Supérieur de la Pêche
-D.D.A
-D.D.E
-CEMAGREF
-EDF
-Entreprises, établissements publics, collectivités territoriales.

Salaire:

Le niveau de rémunération dépend beaucoup des employeurs.
Pour un poste dans la fonction publique territoriale, le salaire en début de carrière est de 1200€ nets/mois, hors primes.
Le salaire sera en revanche plus élevé dans un établissement d’Etat (INRA, CNRS, CEMAGREF) de 1900 à 2300€ nets/mois, hors primes.

Débouchés :

Limités.
On compte en France environ 400 hydrobiologistes. Les embauches ne devraient se produire qu’en remplacement de postes vacants.

Particularités :

Il s’agit d’un rôle d’étude et de suivi de programmes dont le contenu, déterminé par l’organisme décideur (Direction départementale de l’agriculture, conseil général, communauté urbaine, etc.), peut être assez différent d’un poste à l’autre.
Ces postes sont généralement à durée déterminée dans des bureaux d’études.
Il n’y a pas de profil type, on rencontre rarement des hydrobiologistes spécialisés mais plutôt des zoologistes, des botanistes, etc, travaillant en équipe pluridisciplinaire.

10 février 2014
par mjeanjean
0 Commentaires

fiche métier: Garde à cheval

Nature du travail:

Surveillance, intervention, éducation, répression… Sur une monture, on voit mieux et plus loin, on va plus vite.. On peut aussi travailler avec la gendarmerie ou la police pour assuré une surveillance écologique .
Il observe les milieux, identifie les nuisances et alerte sur la dégradation des paysages. Dans un parc naturel, il peut accueillir et informer le public. Les brigades équestres de l’Office national des forêts surveillent les massifs forestiers, particulièrement en période estivale.

Il faut maintenir l’ordre
Ils peuvent effectuer des patrouilles dans le centres villes , dans les espaces verts et même. Les gendarmes peuvent aussi assurer la sécurité sur des événement comme des défiler ou alors pour assurer la sécurité sur des plages…
Le garde à cheval peut dresser des procès-verbaux pour infraction s’il appartient aux forces de l’ordre ou s’il est investi d’une mission de police de l’environnement.

Salaire:


Le salaire peut dépendre soit du niveaux d’étude ou de l’endroit ou il est exercer. Il existe as moins de 1000 postes:

Formations:
Technicien supérieur de l’ONF, agent technique et technicien de l’environnement, gardien de la police municipale, gardien de la paix de la Police nationale, sous-officier de gendarmerie. Pour les brigades équestres et la garde républicaine, il faut déjà être engagé dans la carrière avant de se spécialiser.