20 secondes de concert à la télévision basque

Voici le lien pour le regarder, il suffit de cliquer  ; l’extrait va de la minute 51 : 52 à 52 : 15

http://www.eitb.com/videos/television/teleberri/detalle/655968/teleberri-2-11052011/

Merci à la famille Alaña qui nous l’a envoyé.

Un concert joyeux et enthousiaste

C’est dans une salle comble, aux fresques chargées de longues années d’histoire et de remises de diplômes, que s’est déroulé hier le concert qui réunissait les chorales du collège français de Bilbao et du collège Guy de Maupassant de Limoges.

Vous voyez la salle de Poudlard, dans les films de Harry Potter ? Enlevez la magie, les vieillards à barbe blanche et les tables emplies de nourriture, remplacez les robes noires par des tee-shirt multicolores, gardez l’excitation et le survoltage et vous aurez une petite idée de l’atmosphère qui régnait hier soir. Maupassant a commencé avec le chœur des enfants du Carmen de Bizet et Porque te vas, la chanson du film Cria Cuervos de Carlos Saura, Bilbao a continué avec des chants en basque et en castillan, dansés et chantés tout à la fois puis les deux chorales se sont réunies pour interpréter des chansons en français et en castillan, reprise en bis avec le public qui fredonnait avec nous « Cielito Lindo »  ; nous avons terminé le concert  main dans la main ou bras dessus bras dessous avec nos voisins espagnols dans la plus grande joie musicale.

M. Perrin, proviseur du lycée, a invité public et chanteurs  à « tomar una copa » dans la cour intérieure de l’Université.

Pendant ce temps, dans les coulisses,

je maquillais les filles qui voulaient être les plus belles pour aller chanter

José- Luis, le professeur de musique de Bilbao, enfilait un immense sombrero de plus d’un mètre de diamètre que lui avait apporté une de ses élèves

Mlle Mercer assurait le service de presse en photographiant et filmant le concert ( et tout le séjour, d’ailleurs : grâces lui soient rendues pour sa gentillesse et son œil attentif )

Mme Gorgeon galvanisait le moral de ses troupes qui attendait, le plus sagement possible, d’entrer en scène (mais peut-on raisonnablement être sage dans des moments aussi survoltés, surtout lorsque c’est la première fois qu’on se produit en concert ?)

Je poste deux photos pour contenter votre légitime curiosité, les autres suivront demain.

Mercredi : concert à l’ Université de Deusto

Nous avons répété ce matin dans la magnifique salle de l’Université de Deusto où nous serons en concert ce soir à 19 h 30.
Le post sera court ce soir car je repars pour la générale de 18 heures.
Demain, visite de Bilbao au programme.
Une petite info concernant le retour : nous repartons vendredi matin après 9 h30 , heure à laquelle arrivent les élèves de CM2. Nous n’arriverons donc à Limoges que vers 19 h.
N’hésitez pas à laisser un commentaire ! A bientôt !

Mardi : on répète

Ce matin, la grande question était :

« Alors, c’est comment chez toi ? Et qu’est-ce que tu as mangé ? « 

Réponses reçues :

à la première question, des extraits en vrac :

« super », « génial », « grand » « on nous a fait visiter Bilbao », « on a vu la plage » « il y a une salle de bains pour chaque chambre »

à la deuxième question, extraits en vrac aussi :

 » du steak et des frites / de la soupe et de la viande / de la salade et dedans on mettait ce qu’on voulait / de la tortilla avec des pommes de terre, du chorizo et des poivrons /des tapas au restaurant (eh non, ce n’est pas une réponse de professeurs 😉 / une quesada (je joindrai à la fin de la semaine la photo de ce dessert typique de Cantabria).

La grande découverte de la journée, c’est que, de la petite section à l’entrée au lycée, on porte l’uniforme au collège français de Bilbao : culottes courtes grises, polo blanc et gilet vert pour les garçons, kilt écossais rouge, polo blanc et gilet vert également pour les filles. Cela enthousiaste nos élèves, mais ils ne sont pas encore prêts à l’adopter !

Les élèves ont assisté aujourd’hui aux cours avec leurs camarades espagnols , répété avec les deux professeurs de musique, déjeuné au réfectoire (salade variée et spaghettis à la tomate au menu, entre autres), répété à nouveau, applaudi les prestations espagnoles, repris les cours puis le car scolaire.!

Nous saurons demain ce qui se passera ce soir.

La chorale a fait bon voyage

7 h 30 : départ du car vers la route de Bordeaux puis l’Espagne. Les parents semblent plus stressés que leurs enfants à l’idée du voyage. Le ciel radieux nous accompagne tout le long du trajet, ainsi qu’une ambiance musicale années 1980 que tous les élèves connaissent par cœur et qu’ils reprennent à tue-tête !

Pause déjeuner sur l’aire du Muret, au sud de Bordeaux. Jean-Luc, notre chauffeur, a réussi à nous éviter 11 kilomètres de bouchon en contournant la capitale girondine.

Nous avançons sous un soleil de plomb, enfin les Pyrénées se découvrent, puis les panneaux basques et espagnols. Des cris de joie jaillissent lorsque Madame Gorgeon annonce que nous sommes à présent en Espagne.

Enfin le collège français ! Tout le monde est surexcité, les enfants d’Espagne nous ont préparé une adorable banderole de bienvenue. Le proviseur, le proviseur-adjoint, les professeurs, les parents et les enfants nous attendent de pied ferme et chacun rencontre son correspondant . Ce soir, premier repas et première nuit en famille.

Bonsoir à tous, à demain !

Echange choral Bilbao- Limoges : le compte à rebours a commencé !

Il reste moins d’une semaine aux chanteuses et chanteurs du collège pour préparer leur valise, leurs partitions et leurs lunettes de soleil. Nous nous donnons rendez-vous lundi matin à 6 h 45 au collège pour partir à 7 h en Espagne. D’ici là, pensez à photocopier vos papiers d’identité et à confier le tout aux bons soins de Madame Gorgeon d’ici jeudi. Une répétition de chorale aura lieu jeudi 5 de 12 h 30 à 13h 25. A bientôt !

Un grand merci…

A M. Pouzaud du CRDP qui nous a formé afin de pouvoir communiquer avec les parents pendant ce voyage.

A demain soir….

Quelques photos en vrac….

Balade en VTT

Ce matin  à 9h00, nous sommes partis en balade en VTT. Nous avons dû monter des côtes infernales et dures (pour certains !). Arrivés à destination sur le chantier forestier, après une heure et demie de vélo, nous avons appris des éléments sur l’exploitation et l’entretien des arbres

Monsieur Bourguignon, chef de travaux à l’école forestière de Meymac, nous a tout expliqué sur le douglas et d’autres essences de conifères. Il nous a montré la différence entre les forêts naturelles et les forêts artificielles, plantées par l’homme. Grâce à lui, nous sommes incollables sur les billons (petits troncs qui serviront à fabriquer du papier ou des palettes), sur les grumettes (troncs plus gros qui serviront à faire des meubles) et sur les grumes (troncs encore plus gros qui serviront à fabriquer des charpentes). 

Il nous a aussi expliqué que le plateau de Millevaches n’avait pas toujours été autant forestier. Avant, l’élevage était une des activités principales et on pouvait voir plus de pâturages pour les moutons.

Après, il a fallu faire le chemin inverse.

Heureusement, c’était en descente !

Le programme de jeudi

boxeur a san lorenzo
Creative Commons License photo credit: meticcio

Le programme de jeudi a été changé, le matin on va faire de la course d’orientation.

En début d’après-midi nous allons faire un peu de sport, V.T.T ou étude du milieu aquatique.

Au milieu de la journée nous allons ranger nos chambres, ensuite nous verrons un championnat amical de boxe. Il y a deux Français qui ont déjà participé aux jeux olympiques de Pékin. Ensuite on prendra le car pour rentrer à Limoges car le train a été annulé.