Sep 062017
 

Télécharger la fiche d’activité

*Matériel :

matériel-une bougie « chauffe-plat » et des allumettes

-un pic à brochette et de la pâte à modeler

-du papier d’aluminium, des ciseaux et un compas

 

*Expérience :

– À l’aide d’un compas faire un cercle de rayon 4cm sur le papier d’aluminium.spirale

– Découper le cercle de l’extérieur vers le centre en faisant une spirale.

– Fixer le pic à brochette sur la table avec de la pâte à modeler.

– Déposer délicatement la spirale en aluminium sur le pic en bois (en équilibre).OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Placer la bougie « chauffe-plat » sous la spirale et l’allumer.

 

*Observations :

Vidéo de l'expérience_Le serpent qui danse

*Explications :

La bougie chauffe l’air. L’air chaud (plus léger) s’élève et fait tourner la spirale. L’air plus froid descend et se réchauffe près de la bougie…

 

Mar 082017
 

 

Actuellement nous sommes en train d’essayer de construire nos propres vidéos pour les hologrammes grâce à l’aide des élèves de seconde ICN (Informatique et Création Numérique) et à leur professeur M Rouzier. Nous avons réalisé une vidéo dans le noir avec une boule plasma !

 

M Rouzier nous a fait un tutoriel pour construire une vidéo à l’aide du logiciel HologrammeAvecVSDC.
 

 

Les premiers essais sont prévus et d’autres vidéos sont à venir…

 

 Posted by at 12 h 42 min
Fév 142017
 

Le 14 février 2017

Après tout le travail réalisé sur les illusions de perspective, nous sommes allés visiter l’atelier du lissier Patrick Guillot car il tisse actuellement une tapisserie commémorative de la 1ère Guerre Mondiale : Piéta for World War I de Thomas Bayrle1.

Cette tapisserie met en jeu une illusion d’optique. Elle représente une Pieta et elle est constituée d’un motif qui se répète : le crâne.

La Pieta (synonyme vieilli de pitié) inspire la douleur et la tristesse.

Le crâne est un symbole universel qui évoque la mort et la souffrance.

Nous avons eu la très grande chance de rencontrer Thomas Bayrle1 lors de cette visite (il était présent à Aubusson seulement à cette date). Nous avons ainsi pu lui poser des questions, l’interview s’est faite en anglais, parfois en allemand mais deux élèves de terminale du lycée traduisaient les explications pour nous. Les échanges ont été très enrichissants : on a pu se rendre compte que la réalisation d’une tapisserie est le fruit d’un « travail à quatre mains », celles de l’artiste et du lissier. Thomas Bayrle1 a insisté sur ce point. Il nous a expliqué que son but n’était pas de choquer le public avec une image violente mais de l’inciter à réfléchir en réalisant un tableau troublant

Les élèves de l’atelier Maths-Sciences  entourant Patrick Guillot (au centre) et Thomas Bayrle (3ème en partant de la droite).

 

1 Thomas Bayrle est un artiste allemand reconnu internationalement. Pionnier du Pop Art, il reproduit dans ses œuvres un motif (ici un crâne) qui devient l’élément constitutif d’une mosaïque. Il joue sur la répétition de celui-ci pour créer des effets d’optique. 

Fév 082017
 

Nous avons fait des binômes avec un élève de 4ème et un élève de 3ème.

Au début, nous avons appris à faire quelques manipulations grâce à la fiche de travail de Mme Nardoux.

Puis, nous avons créé nos propres illusions d’optique et les élèves qui ont réussi ont préparé des articles pour donner leur programme.

Exemple 1 : Le travail de Marie et Alexis

 

Nous avons utilisé scratch pour réaliser cette œuvre d’art qui est en fait une magnifique illusion d’optique.

Les droites sont parallèles même si on les voit arrondis. Ce sont les diagonales qui donnent cette impression d’arrondi.

Exemple 2 : Le travail de Thomas B et Rémi

Le carré et le rond sont-ils parfaits ?

Le carré et le rond semblent déformés parce que tout ce qui est proche du point où les lignes se croisent parait plus grand (le côté droit du rond et le côté gauche du carré).

 Posted by at 12 h 35 min