Argos

Exposé sur Argos réalisé par Enzo et Nathan, élèves de 6eA

Argos Enzo et Nathan

Cerbère

exposé réalisé par Lucas et Nolan, 6eA

 

Cerbère

Le Sphinx

Exposé réalisé par Simon et Justin, 6eA

Le Sphinx

Frida Kahlo

La vie de Frida Kahko

 

Frida Kahlo est née en avril 1907 à Cayacan au Mexique et décède le
13 juillet 1954 à l’âge de 47 ans sept jours après son quarante septième anniversaire officiellement d’une embolie pulmonaire. Frida Kahlo était très importante au Mexique et très respectée pour sa façon de voir les choses et ses œuvres très émouvantes qui racontaient sa pensée la plus profonde et qui racontaient des événements qui l’ont marquée comme : « Henry Ford Hospital » ou bien « la colonne brisée ».
Les œuvres de Frida sont classées comme des œuvres autobiographiques car elle se représente elle-même dans ses peintures. La jeune femme se mariera en 1929 à l’âge de 22 ans avec Diego Riveira mondialement connu pour ses peintures murales. Frida Kahlo sait qu’elle ne veut pas suivre le même parcours que les femmes mexicaines car pour la plupart elles vivent dans la misère et sont victimes de violences surtout à l’époque de la révolution mexicaine. Heureusement aujourd’hui des lois ont été mises en place pour lutter contre la violence subie sur les femmes. La jeune femme veut être libre et vivre comme elle l’entend.
En 1930 Frida subit sa première fausse couche à cause de son accident à 18 ans, Frida Kahlo a était victime d’un accident de bus : son abdomen a été transpercé par une barre en métal qui ressortait par le vagin, après cet accident on lui avait dit qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfant. Lors d’un séjour elle tombe de nouveau enceinte mais pour son début de grossesse elle décide de voir un médecin au  » Henry Ford Hospital « , le médecin lui conseille de garder l’enfant et qu’elle pourra accoucher par césarienne mais malgré les conseille du médecin elle fait de nouveau une fausse couche, cet événement qui aura marqué sa vie sera l’inspiration de son tableau qui porte le même nom que l’hôpital :  » Henry Ford Hospital « .

Analyse de deux de ses œuvres

« La colonne brisée « 
Ce qui attire le regard sur cette œuvre est le corset en métal il est mis en valeur car c’est la première chose qui attire le regard, on peut aussi voir que la colonne vertébrale de la jeune femme est représentée comme une colonne grecque en ruine. Sur ce tableau au loin on peut apercevoir un paysage désertique qui signifie la solitude de l’artiste. Les clous sur le corps de cette femme souffrante font ressentir une multiple douleur. Frida Kahlo veut faire montrer sa souffrance et le dépassement de la douleur car la tête de Frida Kahlo à la tête au niveau ciel pour montrer qu’elle s’oppose à cette maladie. On peut aussi apercevoir dans ce tableau quelques références bibliques comme les clous qui font référence au christ qui est crucifié.
« Henry Ford Hospital »
Frida Kahlo a fait cette peinture depuis son lit d’hôpital quand elle a fait sa fausse couche. Frida Kahlo s’est représentée elle-même sur le lit d’hôpital, la jeune femme est représentée en plein milieu du tableau. Une façon pour elle de montrer qu’elle est seule dans sa souffrance.
Monica Quintelas

Le journal d’Anne Frank

Photo du livre le journal d’Anne Frank prise par Maëlle LAGOUTTE

 

Photo de Anne Frank prise par Mathilde Doiezie

 

 

 

Résumé du livre

Anne Frank est une enfant juive de 13 ans lorsqu’elle commence à écrire son journal le 12 juin 1942. Elle y raconte sa vie en clandestinité au quotidien, obligée de se cacher avec sa famille dans
« l’annexe » du bureau paternel à Amsterdam. Elle se sentait extrêmement seule et était obligée devivre dans des conditions misérables. Anne s’invente alors une amie imaginaire, Kitty, à qui elle confie ses peurs et les déboires que les juifs sont obligés de subir au quotidien. Elle raconte également à Kitty des choses plus
banales mais importantes pour une enfant de son âge comme son amourette avec le jeune Peter. Anne, précoce et très lucide pour son âge, a le « malheur » de comprendre tout ce qui se passe ainsi que la détresse de ses parents qui se retrouvent impuissants devant l’atrocité des nazis et devant leur incapacité à protéger leurs enfants. Le journal s’achève le 1er août, la vieille de son arrestation et Anne meurt peu de temps après dans le camp de Bergen-Belsen à l’âge de 15ans.
Critique du livre
Magnifique livre très touchant qui ne laisse pas le lecteur indemne!
L’écriture est légère puisqu’elle vient de la main d’une jeune fille
mais terrifiante à la fois pour ce qui est du contenu. Anne est une
enfant très lucide en ce qui concerne l’un des pires événements de
l’histoire mondiale, le génocide des juifs. Son point de vue d’enfant
est très intéressant, le livre mélange la cruauté de l’histoire à
l’innocence d’une jeune fille. C’est une histoire vraie qui nous
montre le dure réalité de la guerre et des souffrances atroces
qu’ont vécues les juifs. Le livre aborde plusieurs thèmes :
l’antisémitisme, la vie d’adolescente, l’autobiographie (journal
intime), la seconde guerre mondiale, la vie en communauté, la
clandestinité…
Informations sur le livre
Anne Frank a écrit son journal intime pendant 2 ans. Le livre a été publié pour la première fois en néerlandais par son père en 1947 et il a ensuite été traduit en plus de 70 langues. Le livre a été vendu à plus de 30 millions d’exemplaires. Anne Frank étant morte, c’est son père hésitant qui accepte de le faire publier pour que le monde entier connaisse le supplice qu’ont vécu les juifs durant cette période et en
hommage à la volonté profonde de sa fille de devenir écrivaine. La première version française est apparue en 1950, la version
intégrale est sortie dans les années 80. Le livre a donné lieu à des pièces de théâtre ainsi qu’à des films. Dans le monde entier, des rues et des écoles ainsi que des parcs ont été baptisés Anne Frank. La jeune fille est devenue le symbole des juifs qui ont vécu cette atrocité.
Biographie d’Anne Frank
Annelies Marie Frank est plus connue sous le nom d’Anne Frank. Elle est célèbre pour avoir survécu en Allemagne nazie durant presque toute la Seconde guerre mondiale, c’est à la publication de
son journal intime que le monde l’a découverte. Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne. Son enfance se passe normalement et elle est heureuse auprès de sa famille. Mais en 1933, les Frank se sentent menacés suite à l’arrivée des nazis et d’Hitler au gouvernement. Par conséquent, ils décident de déménager aux Pays-Bas. Otto, le père d’Anne Frank, monte une entreprise à Amsterdam. En 1939, la Seconde Guerre Mondiale éclate et les nazis envahissent les Pays-Bas. La famille Frank est très inquiète.
De plus, Margot, la sœur d’Anne, reçoit une convocation pour un
camp de travail en Allemagne mais elle décide de ne pas y aller. Les
Frank décident alors de se cacher dans l’annexe située au-dessus des bureaux de l’entreprise d’Otto, avec la complicité de Herman van Pels et Auguste, deux employés et amis d’Otto. Anne, Margot et ses parents vivent dans la clandestinité pendant deux ans, de 1942 en 1944.
Le 4 août 1944, ils sont découverts et arrêtés à cause d’une dénonciation anonyme. Malheureusement, la famille est envoyée dans le camp de transit de Westerbork. Les Frank sont ensuite déportés vers
le camp de concentration d’Auschwitz. En décembre 1944, Anne et sa sœur sont transférées au camp de Bergen-Belsen. Le 27 janvier 1945, Otto est libéré du camp de concentration. Il retourne aux Pays-Bas, mais pendant le voyage, il apprend la mort de sa femme, Edith.
Arrivé à Amsterdam, Otto espère y retrouver ses filles en vie, mais elles n’ont pas survécu. Margot et Anne sont décédées du typhus dans le camp de Bergen-Belsen, sept mois après leur arrestation.
Durant les deux années de clandestinité de 1942 à 1944, Anne Frank rédige quotidiennement son journal dans un carnet offert pour ses 13 ans. Elle y raconte ses peurs, ses espoirs et sa vie. En 1947, Otto, ayant retrouvé le fameux carnet, publie le Journal d’Anne Frank.
Maëlle LAGOUTTE

FEMINIST POSTERS

« The documents are posters about women’s fight.
The poster on the left was made in 1943 by J Howard Miller.
The title is « We can do it ».
There is a woman who looks strong because she is showing her muscles.
It shows women’s struggle. They fight for freedom and equality.
They can work like men.
They can be independent like men.
The second document was published in May 1943. This magazine cover is about feminism. It was created by Norman Rockwell.
In the background, there is the American flag so it’s about American women’s fight.
In the foreground, there is a woman who is eating a sandwich. She looks like a mechanic. She looks proud because she can do the same job as a man.
Norman Rockwell wanted people to be shocked and to do something for women.
EMMELINE PANKHURST’S FIGHT
She was a woman who fought for women’s rights and against injustice.
She took to the street where she demonstrated. It was a time when the situation was unfair for women.
She was the leader of the movement which was called The Suffragettes.
She wanted women to be able to vote like men.
ROSA PARKS AND HER FIGHT FOR EQUALITY
Black people were allowed to sit on the front of buses next to white people.
They couldn’t sit next to white people.
They were forbidden to sit next to white people.
They had to sit at the back of the bus.
One day, a woman, Rosa Parks, refused to let her seat to a white man. She was arrested by the police. But the black community supported her and organized a bus boycott.
Classe de 3E

Marta Vieira da Silva

Sa vie privée :
Marta Vieira da Silva est une joueuse professionnelle brésilienne, née le 19 février 1986 à Dois Riachos, Alagoas, au Brésil. Elle est issue d’une famille de quatre enfants dont deux frères José et Valdir et une sœur Angela. Ses parents se nomment Aldário et Tereza. Marta est chrétienne catholique.
Sa carrière en club :
Elle a fait ses débuts dès l’âge de 14 ans dans le football à haut niveau dans le grand club de Rio de Janeiro « Vasco da Gama », grâce à une célèbre entraîneuse brésilienne qui l’avait découverte.
Marta a été recrutée par de nombreux clubs durant son début de carrière dont Vasco da Gama, Umeå IK, Los Angeles Sol, Santos, FC Gold Pride, Western New York Flash, Tyresö FF et le FC Rosengård en Damallsvenskan où elle évolue au poste d’attaquante depuis 2014.
Son parcours en équipe nationale :
Elle est membre à part entière de l’équipe du Brésil de football féminin depuis 2002.
À l’âge de 16 ans déjà elle porte l’attention sur elle lorsqu’elle dispute, avec son équipe nationale, la Coupe du monde de football féminin des moins de 19 ans 2002 organisée au Canada.
Avec l’équipe du Brésil, elle a réalisé un parcours très brillant, elle a
enchaîné but après but, ce qui lui a permis de recevoir de nombreux titres comme le ballon d’or ou bien être nommée « meilleure joueuse de la compétition »…
Ses titres :
Marta a été sacrée cinq fois de suite meilleure footballeuse de l’année par la FIFA, en 2006, 2007, 2008, 2009 et 2010. Elle est considérée comme la meilleure joueuse de tous les temps.
Lucy CORREZE

Sophie Scholl

Photo : UNARMED CIVILIAN

Sophie Scholl wurde am 9. Mai 1921 geboren und lebte in Ulm mit ihren vier Geschwistern. Als sie über zwanzig Jahre alt war, begegnete sie die Mitglieder der Weißen Rose. Sie wurde eine deutsche Widerstandskämpferin. Sie leistete widerstand mit ihrem Bruder, Hans Scholl, einem Lehrer und drei anderen Studenten. Sie war sehr mutig !

Zwischen 1942 und 1943 haben sie Flugblätter mit der Widerstandsgruppe verteilt, um die Gräuel der Nazis anszuprengern. So couragiert waren nur wenige Menschen zu dieser Zeit. Sie hat auch die Diktatur angesprengt und gegen das NS-Regime protestiert. Sie wollte die Freiheit ihres Landes. Aber leider wurde sie im Jahre 1943 in München zum Tode verurteilt und hingerichtet.

Traduction :

Sophie Scholl est née le 9 mai 1921 et a vécu à Ulm avec ses quatre frères et sœurs.

Lorsqu’elle avait environ vingt ans, elle a rencontré
un groupe nommé « WeiBe Rose » qui signifie « la rose blanche ».

Elle est alors devenue une résistante. Elle résistait avec son frère, Hans Scholl, un professeur et trois autres étudiants. Elle était très courageuse !
Entre 1942 et 1943, avec le groupe de résistants, elle a distribué des
tracts pour dénoncer les atrocités des nazis. En ce temps-là, très peu de femmes étaient si courageuses !

Elle a aussi dénoncé la dictature et protesté contre le régime nazi. Elle voulait la liberté pour son pays. Mais malheureusement, elle est condamnée à mort et exécutée en 1943 à Munich.

 

Anouk LEYRIS 3°C

La vie de Anne Frank

Anne Frank
photo : Jagrap

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort-sur-le-Maine en Allemagne. Suite aux persécutions nazies contre les Juifs, elle et sa famille quittent son pays natal pour partir à Amsterdam aux Pays-Bas. Seulement, à partir de 1940, la Hollande est occupée donc ils décident de se cacher dans l’annexe de l’entreprise d’Otto Frank en compagnie d’une autre famille les Van Pels.

C’est à partir de ce moment-là qu’Anne, treize ans commence à écrire son journal. Après deux ans de confinement, une personne qui n’a jamais été identifiée, les trahi. Les huit personnes qui s’étaient réfugiées dans l’Annexe sont déportées dans des camps. Aucun ne survécut sauf Otto Frank, le père d’Anne. Lorsqu’une jeune femme qui les avait aidés tout au long de leur confinement retrouva le journal d’Anne, elle le donna à Otto. Après la guerre, il décide de publier ce journal. Mais il a été souvent confronté à des procès, en effet son authenticité a été remis en cause de nombreuses fois. La plupart de ces attaquants, souvent des négationnistes, ont argumenté que le livre ne pouvait être écrit par Anne car aucune petite fille de treize ans ne pouvait écrire aussi bien. Aujourd’hui, ce journal a gagné tous les procès mais quelques personnes continuent de nier son authenticité et il est encore confronté devant les tribunaux.

 

Marie Vernedal 3C