0 J juillet 2017 Commentaires clos

BONNES VACANCES ...

La rentrée des élèves : le lundi 4 septembre 2017

********************************************************************************************************

horaires de l’école de Beyne 2017/2018

lundi 8h30-11h30      et 13h30-15h00                puis périscolaire de 15h00 à 16h30

mardi 8h30-11h30     et 13h30-16h30

mercredi 8h30-11h30

jeudi 8h30-11h30      et 13h30-15h00                puis périscolaire de 15h00 à 16h30

Vendredi 8h30-11h30      et 13h30-16h30

Catégories :Actualités de l'école Tags :

Les artistes (CM1 – juillet 2017)

0 J juillet 2017 Commentaires clos

 

 

 

Les oeuvres des CM1 de l’année scolaire 2017/2018.

 

 

Exposition de photos dans Egletons (juillet 2017)

0 J juillet 2017 Commentaires clos

Visite guidée des photos exposées dans Egletons, avec M. Drouvin

 

Catégories :Actualités de l'école Tags :

visite du musée du moyen-âge

0 J juillet 2017 Commentaires clos

Visite du musée du Moyen-âge, le lundi 3/07/2017

 

 

 

 

Marina Maubert nous a fait la visite du musée.

Ce que nous avons retenu …

Les chevaliers portaient des armures pour les combats. Ceux qui ne pouvaient pas s’acheter des armures en métal portaient plusieurs épaisseurs de cuir.

Les maquettes étaient bien faites. (Jade D.)

Il y a des plantes hallucinogènes : la mandragore, la datura. Quand on les mange, on a des hallucinations. On voit des choses qui n’existent pas. C’était les plantes des sorcières.(Louis)

Il y a des plantes pour soigner les maux de ventre, pour aider les femmes qui accouchaient. (Camille) Il y avait des plantes que je ne connaissais pas. (Nathan)

J’ai bien aimé cette visite parce que nous avons appris des choses sur le Moyen-âge. (Thibault)

Les plantes tinctoriales permettent de colorer les tissus. (Emilie) Pour faire du bleu clair, on utilisait du lapilli azura. (Dorian) Les teinturiers ne teignaient les tissus que d’une seule couleur. On ne mélangeait pas les couleurs. Il y avait un teinturier pour chaque couleur.

Pour faire des tissus, on utilisait de l’ortie, le lin et le chanvre.

Il y a des toilettes : des latrines.

Les riches mangeaient la nourriture qui s’élèvent vers le ciel : les oiseaux, les fruits. Ils ne mangeaient pas ce qui pousse sous la terre.

Je n’avais jamais vu de cassis.

Pour conserver la viande, on la mettait sous terre ou on la salait.

Les pièces s’appelaient le denier et le sou. Il fallait 100 sous pour entretenir une armure.

Sur une maquette, il y avait un cheval qui faisait tourner une meule pour faire de la farine. (Alice)

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories :Actualités de l'école Tags :

Textes des CM1 (juin 2017)

0 J juin 2017 Commentaires clos

TEXTES LIBRES

Dimanche, je suis allée chez ma sœur. On a mangé un hot-dog avec des frites. Après, on est parties au Pal. On a vu des girafes dans leur enclos. Hou !

Lundi, je suis allée, avec ma sœur, au Pal. On a mangé des hot-dog au ver de terre. On a vu un cochon en forme de poule. Hou !

Mardi, j’ai vu un hot-dog au Pal qui mangeait des frites au goût de ver de terre Hou !

Laura Coelho

 

Dimanche, je suis allée chez mon papi et ma mamie. On a mangé du cochon. Après, on est allées à la plage. On a vu le requin dans la cage.

Lundi, je suis allée chez le requin. On a mangé du cochon. Après, on est allées à la plage et on a vu le cochon dans la cage.

Mardi, je suis allée chez le cochon. On a mangé le requin. Après, on est allées à la plage et on a vu mon papi et ma mamie dans la cage.

Jade Lauber       

Ecrire un texte avec les mots éléphant / embouteillage

Hier un éléphant s’est enfui du cirque d’Espagne et il est allé sur une route et a créé des embouteillages. (Adrien)

Un éléphant perdu veut retrouver ses amis. Il cherche tous les cirques et il trouve ses amis et il fait une fête sur la route. (Ceren)

LES ANIMAUX IMAGINAIRES

Le Scrafocse

Le scrafocse a un grand cou qui mesure 4 mètres. Il a des poils longs et épais. Il a des crocs très pointus. Ses griffes sont coupantes et tranchantes. Il a des nageoires qui lui permettent d’aller à 90 km/h. Il vit dans l’eau et tout au fond de la mer. Il est carnivore et mange du poisson. Il aime nager et manger tout la journée. Cet animal est sauvage et c’est le plus dangereux.  (Thibault)

La perrocampe

La perrocampe a un bec, un long corps, de belles plumes, des ailes, une nageoire, et des oreilles qui ne se voient pas. Cet animal est ovipare : la femelle pond des oeufs.

La perrocampe mange des poissons et des graines. Son habitat est la forêt et l’océan Atlantique car la perrocampe est un animal terrestre et marin. Elle aime se promener avec ses amies et aussi elle aime jouer au football et faire de la natation. Grâce à ses nageoires, elle peut participer à des championnats. Elle a déjà recolté des coupes en or et des médailles. MADDIE.T

Le Pandamouche

Il se compose d’une grande trompe. Il a des poils doux blancs et noirs. Il a deux ailes. Il a deux mignones petites oreilles. Il a un gros corps composé d’une tête ronde. Il a aussi quatre membres. Il peut être courageux, peureux et gentil. Il mange des bamboumiettes. Il vit dans les nuages. Il aime dormir, marcher, voler et manger. ALICE.M

Le pélicorne

C’est un animal double, c’est-à-dire que c’est un pélican mélangé avec une licorne. Son ventre est un gâteau au chocolat. Il habite dans le ciel. Il se nourrit d’arc-en-ciel et de nuages. Le pélicorne est un mammifère. (BRICE)

Le gozébre

Le gozèbre a des yeux ronds et verts, une tête ovale. Il a 4 membres et des poils blancs et bleus.  Il a un nez développé, des dents puissantes. Il est petit. Il est musclé. Il construit sa maison avec de la pierre dans les arbres. Ce gozébre mange des bananes, des banacerfs et de l’herbe très mouillée. Il chasse les banacerfs. Il a un comportement dangereux. (NATHAN)

Le checrocoque

Cet animal est grand. Il a des écailles et une grande queue. Sa crinière est châtain clair. Il a de grosses oreilles et des pattes palmées très sales. Il se camoufle dans l’eau et il attend que sa proie vienne boire. Dès que sa proie vient boire, il l’assomme avec sa queue. (Maxime P.)

Le Tradyomax

Le tradyomax a six tentacules avec des ventouses. Il aussi deux pattes. Ses dents sont très grandes. Et il est poilu. Sa taille est celle d’un adulte. Il peut être marin comme être terrestre. Il mange du poison (par exemple de l’encre) et du bois. Le tradyomax est un animal vivipare donc les tradyomini sortent du ventre de leur mère. (Dorian)

 

Nos sorties pour découvrir l’association EMMAÜS (CM2 – juin 2017)

0 J juin 2017 Commentaires clos

Nos sorties pour découvrir l’association EMMAÜS

1ère visite: 18 mai 2017

Nous avons rencontré le responsable bénévole d’Emmaüs d’Egletons. Il nous a expliqué comment Emmaüs a été fondé par l’abbé Pierre et un homme désespéré à qui il a dit : « Viens m’aider à aider ». Ils ont accueilli des pauvres dans une grande maison. En 1954, l’hiver étant très rude, des gens mourraient de froid. L’abbé Pierre a demandé aux français de donner des habits et des couvertures .Les grands principes d’Emmaüs sont : SOLIDARITE et PARTAGE.

Il nous a ensuite expliqué le fonctionnement.

Emmaüs est un magasin rempli d’objets et vêtements donnés par les gens pour éviter le gaspillage et donner une deuxième vie aux choses. Tout le monde peut venir acheter. Avec l’argent récolté, Emmaüs parraine des enfants orphelins dans le monde (Inde, Madagascar) et aide les gens dans le besoin aux alentours.

2ème visite: 8 juin 2017

Pour bien comprendre le fonctionnement, on a fait un don: on a apporté quelque chose, un objet, un jouet, un vêtement… On a aussi pu acheter des bricoles et à la fin le monsieur nous a donné des chips, du popcorn et de boissons à volonté !

 

Conte des CM2

0 J juin 2017 Commentaires clos

Il était une fois un elfe nommé Zémire, venant du peuple des Inyas, il éprouvait des sentiments pour une jeune fille, Zia. C’était une humaine honnête originaire du royaume de Diamanta.

Malheureusement, ces deux peuples étaient en guerre depuis de nombreuses années. Pour que cette querelle ne perdure, les deux jeunes amants partirent à la recherche du médaillon Chronos. On raconte que ce médaillon est doté du pouvoir temporel ; c’est-à-dire que si on le possède, du moins comme le pensent les jeunes amants, on peut retourner au temps jadis pour changer le cours de l’histoire.  Ils décidèrent d’aller à la recherche de la veille sorcière Leaguin.

Ils partirent avec deux chevaux, deux lances, un arc et cinquante-six flèches. Les deux jeunes amoureux durent traverser une longue rivière avec des crocodiles et des piranhas. Ils rencontrèrent une horde de gargouilles. Ils tirèrent six flèches et continuèrent leur chemin. Ils arrivèrent dans un manoir hanté gardé par trois squelettes. Ces derniers les enfermèrent dans le donjon. Zia et Zémire réussirent à s’enfuir par un passage secret qu’ils avaient découvert en poussant une pierre. Ils marchèrent ensuite longuement dans une forêt pleine de ronces et d’orties quand soudain ils aperçurent une vieille cabane. C’était certainement celle de la sorcière…

Les jeunes amants s’approchèrent de la maisonnette, ils toquèrent à la porte. La vieille sorcière leur dit d’entrer. Un corbeau était posé sur un balai en bois ; la sorcière apparut d’un coup.

Ils entrèrent dans la maisonnette et discutèrent avec la sorcière du médaillon Chronos.

Elle leur dit que le médaillon se trouvait dans la forêt au milieu d’un temple Maya à l’Ouest, mais que s’ils voulaient avoir la carte qui les y conduirait, les jeunes gens devaient lui donner des écus. Celle-ci leur en demanda 500, ils n’en avaient que 250. Ils partirent à la recherche d’écus. Ils vendirent un bijou de Zia qui leur rapporta 200 écus et ils leur en manquaient encore 50. En retournant à la maisonnette, avec le compte cette fois, une mauvaise nouvelle les attendait, la sorcière ne les avait pas avertis que d’autres personnes étaient aussi à la recherche du médaillon.

Une fois en possession de la carte, ils se mirent en route, sur le chemin, ils rencontrèrent un homme sous une capuche noire, il leur demanda  si eux-aussi étaient à la recherche du médaillon Chronos. Zémire lui répondit certainement.

L’homme sortit son épée et les attaqua. Zémire brandit également la sienne et un combat acharné commença. Zémire lui planta son épée entre les deux yeux. Ils reprirent la carte et trouvèrent le temple Maya. Ils rentrèrent à l’intérieur où ils virent au loin un long couloir.

Au fond du couloir, ils distinguèrent une porte ouverte et une lumière d’or. Ils s’approchèrent discrètement. C’était la salle du trône de Chronos. Au pied du trône, scintillait un coffre d’or incrusté de diamants. Dans la pénombre, deux gigantesques dragons veillaient sur ce trésor. Lorsqu’ils aperçurent  les intrus, ils crachèrent de longues flammes bleues. Zia et Zémire saisirent leurs arcs et visèrent les yeux de ces créatures qui se transformèrent en statues.  Les jeunes amoureux se précipitèrent sur le coffre et l’ouvrirent. A l’intérieur se trouvait le médaillon qu’ils désiraient tant. Dès qu’ils le touchèrent, le temple maya trembla et les pierres du plafond commencèrent à s’écraser sur le sol et à boucher la sortie. Ils comprirent que l’édifice allait s’effondrer. En s’enfuyant, Zia tourna le rubis au centre du médaillon pour revenir 200 ans en arrière. Une lumière apparût, les entoura et les projeta dans le passé.

En effet, c’est à cette époque lointaine que remontait la guerre. Les humains, jaloux de la puissance des Inyas, avaient kidnappé la princesse Zoéline, fille du roi Inya. Les deux amants partirent délivrer la princesse enfermée dans les oubliettes d’un château. Ils durent anéantir des gardiens cruels et armés d’épées, d’arbalètes et de haches aiguisées mais rien ne les arrêtaient. Dès qu’ils eurent libéré la princesse elfique, ils la ramenèrent dans sa chambre. A peine avait-elle franchi le seuil que Zémire et Zia furent à nouveau aspirés par la lumière du médaillon.

Ils se retrouvèrent à leur époque, sur la place royale, devant le porche du château Inya. Au sommet de la plus haute tour flottaient les drapeaux des deux royaumes réunis. Ils réalisèrent avec joie qu’ils avaient réussi leur mission. Ils entrèrent dans la cour et furent accueillis par leurs deux clans. Ils découvrirent alors avec des étoiles dans les yeux que tout était prêt pour leur mariage.

SEJOUR DES CE2 A NEUVIC

0 J juin 2017 Commentaires clos

SEJOUR DES CE2 A NEUVIC

Mardi 6 juin

Le voyage s’est bien passé.

Le matin :

  • Les élèves se sont installés dans les chambres.
  • goûter
  • 1 heure de travail en classe sur le thème de la forêt
  • 12h00 : pique-nique
  • 13h30 : découverte de la forêt avec une animatrice (les étages de la forêt, les traces d’animaux …)
  • 16h00 : retour de la randonnée
  • Animation – goûter – retour en classe – temps de repos dans les chambres
  • Puis douche –repas – jeux de société s’il reste du temps.

Demain : « L’arbre et la mare »

PERSONNE NE PLEURE !

TOUT VA BIEN !

Message des élèves :

Nous avons découvert les arbres et étudié ses différentes parties. Nous avons passé une bonne journée.

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 7 juin

 

Tout va bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

Classe de Mme Constantin : découverte des arbres, ses parties, les espèces, comment les reconnaitre.

Classe de Mme Feix : découverte de la mare – collecte de petits animaux : insectes, tritons, libellules, dytiques, l’hydrophile …

 

Catégories :Actualités de l'école Tags :

Course d’orientation – le vendredi 2 juin 2017 / classes de CM1

0 J juin 2017 Commentaires clos

Course d’orientation – le vendredi 2 juin 2017 / classes de CM1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’était très bien parce que Fabienne donnait la lettre d’une balise et il fallait aller la chercher en plein milieu des bois en regardant la carte. Quand on trouvait la balise, il fallait écrire son numéro. (Maxime)

On a hésité entre deux chemins et on a pris le plus long au lieu de prendre le plus court. (Baptiste)

J’ai bien aimé parce que Fabienne nous donnait 4 numéros à la fois. (Adrien)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’il y avait des questions sur les balises autour du lac. (Ceren)

J’ai bien aimé cette journée parce que le matin, on était à 3 et on devait chercher les lettres et mettre les numéros avec les bonnes lettres. (Alice)

J’ai bien aimé l’après-midi parce qu’on a révisé les leçons en jouant. (Hazal)

J’ai bien aimé cette journée car c’était drôle et on a marché. (Clhoé)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’on a découvert des chemins qu’on ne connaissait pas. (Jade D’A)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’il y avait une balise difficile à trouver. (Maddie)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’on cherchait les numéros des balises et parfois on se trompait. (Nathan)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’on cherchait les balises. (Jade L.)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’on courrait. (Ahmet)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’on travaillait en groupe. Je n’ai pas aimé quand les balises n’étaient pas à un endroit précis. (Thibault)

Cette journée était bien parce qu’on cherchait des balises autour du lac. Il ne fallait pas se tromper entre les fausses et les vraies balises. Il fallait bien regarder la carte et voir si la balise était à droite ou à gauche du chemin. Et l’après-midi, on cherchait des balises numérotées. (Camille)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’on travaillait en groupe. Même si on perdait, on s’amusait bien. (Emilie)

J’ai bien aimé cette journée mais les équipes n’étaient pas équitables.  (Louis)

J’ai bien aimé l’après-midi parce qu’on courrait partout pour aller chercher les balises. (Romain)

J’ai bien aimé cette journée parce qu’il y avait des jeux : le parcours de santé en étoile et le parcours suisse autour du lac. Les équipes partaient dans tous les sens : c’était très bien ! (Lucas)

Un grand merci aux parents qui sont venus nous aider et merci aussi à Fabienne Ledunois !

 

 

 

 

La Belle Au Bois Dormant (juin 2017 / CE2)

0 J mai 2017 Commentaires clos

Dilara

Dogukan

Ebrar

Enzo

Léa

Lyham

Nisa