Oct 17

Le German Look

On parle de tuning sobre. En effet, les modifications sont légères et on recherche l’homogénéité*1. Les bases sont généralement allemandes mais peuvent être d’autres marques. Il peut se pratiquer sur des voitures récentes comme anciennes. Les modifications courantes sont : un rabaissement de la garde au sol, des jantes à gros déports mais de petits diamètres, une carrosserie lissée, un intérieur refait sans exubérance. Ce style est parfois tellement sobre qu’il ne se remarque presque pas.

Deux Jetta mk1 (série 1), de base coté droit et mise en german look coté gauche

Julian Rouveron

Oct 17

Interview du proviseur

 le 3 octobre, nous sommes allés poser quelques questions à M. Marceau proviseur du lycée.

Y-aura t-il des travaux au niveau du foyer ?

Oui, en 2018 , le chauffage sera revu ainsi que l’électricité et le sol.

Quand les travaux du toit seront-ils terminés ?

La fin des travaux était prévue en Août mais sera finalement terminée à la rentrée des vacances de Toussaint.

Y aura t-il un abri fumeur au niveau du portail d’entrée ?

Non, il n’y aura pas d’abri fumeur par rapport au plan vigie pirate.

Comment les menus sont t-ils sélectionnés au self ?

C’est le chef de cuisine qui choisit les menus selon les règles de nutrition (5 fruits et légumes par jour…) les élèves délégués peuvent proposer des idées qui seront éventuellement acceptées. La commission « Menus » va prochainement se réunir.

Y-aura t-il un projet de préparation voiture pour les élèves de mécanique ?

Le projet caisse à savon se poursuit, il n’y en pas de nouveaux mais il y a toujours possibilité de proposer des idées.

Quel est le rôle d’un proviseur dans un lycée comme Lavoisier ?

C’est un rôle de coordination des activités, d’organisation du travail des professeurs mais aussi des emplois du temps des élèves, …nous prenons chaque jour des décisions importantes dans de nombreux domaines y compris des sanctions disciplinaires, … En gros, des journées bien remplies – 🙂

 

Jacky Ragot, Valentin Silveira, José Sansano

Oct 17

E-SPORT

Qu’est-ce que l’e-sport ?

L’e-sport désigne la pratique de jeu vidéo en équipe ou en solitaire dans laquelle des joueurs s’affrontent.

Depuis quand l’e-sport existe-t-il ?

L’e-sport commence à la fin des années 1980 avec les premiers jeux en réseau multijoueurs dans une salle d’arcade ou sur internet.

Quelles sont les plus grandes compétitions ?

Les meilleurs acteurs mondiaux du sport électronique se rencontrent lors de tournois tels que l’Electronic Sports World Cup (ESWC), la Major League Gaming (MLG)…

Ces tournois peuvent se jouer partout dans le monde. En 2017, le ESWC s’est déroulé au palais des congrès à Bordeaux et le MLG lui s’est disputé à Atlanta (U.S.A).

L’e-sport est-il rémunéré ?

Le sport électronique à haut niveau est souvent financé par les sponsors et par les revenus générés par la diffusion en streaming.

Piludu.L – Poumeau.C  – T BP MV

 

Oct 17

Interview d’un chasseur

Aujourd’hui j’interroge Anthony Saugeras

Avec qu’elle arme chasses-tu ?

Je chasse avec un fusil calibre 12 Verney-Carron

Qu’elle sorte de chasse pratiques-tu ?

Je pratique la chasse en battue

Quels animaux chasses-tu ?

Je chasse le grand gibier par exemple le cerf, le chevreuil, le sanglier et le renard.

Comment se passe la chasse en battue et comment cette chasse est-elle organisée ?

La chasse en battue c’est simple : il faut des personnes au poste également appelées « les postés) – Il faut aussi des chiens courants, la plupart du temps, pour mener le gibier autrement dit lui courir derrière. Ainsi les postés savent si le gibier vient vers eux ou non

Comment as-tu fait pour passer le permis de chasse ?

Pour passer le permis de chasser il suffit d’appeler la fédération départementale de la chasse et de la faune sauvage, de demander à passer le permis de chasse.

Combien t’a coûté le permis de chasse ?

Quand j’ai passé le permis de chasse, il était gratuit car il n’y a pas assez de chasseur en Corrèze.  

Quel âge avais-tu quand tu as passé le permis de chasse ?

Lorsque j’ai passé le permis de chasse j’avais 16 ans

Pouvons-nous donc en conclure que le permis de chasse est gratuit uniquement pour les mineurs ?

Quand j’ai passé le permis de chasse c’était la première année où il était gratuit et cela pour les cinq ans suivants pour tout le monde, adultes ou mineurs, mais après cette période de cinq ans il sera gratuit pour les mineurs uniquement.

Quel type de munitions utilises-tu ?

Les munitions que l’on utilise dépendent de l’animal convoité. Alors, pour moi qui utilise un fusil calibre 12, il y a un plus grand nombre de munitions qu’une carabine car avec un fusil on peut tirer des cartouches de plomb et des balles. Personnellement, j’utilise surtout des balles car je ne chasse que le gros gibier. Pour donner un exemple ; le renard et le chevreuil peuvent être chassés au plomb (n°1) ou à balles alors que le sanglier et le cerf ne peuvent être chassés qu’à balles. Il y a plusieurs sortes de balles (Blondeau, Breniek S, Breniek, Slug )

Anthony Saugeras et Julien Reyes TBP

Oct 17

LE TAMBOURIN

Le tambourin créé en 1860, se pratique en plein air, sur un terrain de 80 m de long sur 18 de large.

Comme tout sport, il y a des entraînements et des championnats. Les entraînements se déroulent en extérieur et les championnats dans la région de Montpellier. Ce sport se pratique aussi en Italie.

Le tambourin se joue 5 contre 5 :

Il existe un outil indispensable pour jouer à cette discipline :

Joueur professionnel pratiquant sa discipline :

Dans ce sport les points se comptent en 13 « jeux gagnants ». Pour gagner 1 jeu, il faut aller de 0 à 45 en comptant 15 points par 15 points.

Un changement de camps se fait tous les 3 jeux.

Pour marquer le point, nous n’avons le droit qu’à un seul rebond par équipe et il faut que la balle sorte du terrain (comme au tennis).

 

MAX & MAXIME – TBP

Mar 24

La liberté d’expression à travers un Slam

Aujourd’hui, ici au conseil départemental, la musique est aussi notre moyen d’exprimer notre ressenti par rapport à la liberté d’expression et aux actualités, e-reporter nous a permis de le faire à travers un Slam et grâce à des articles.

Ci-dessus un texte lu et écrit par Hugo.

Mar 24

Musées et centres d’art : du passé au futur

Nous avons assisté à la conférence de presse d’Alexandra Jean enseignante en art plastique, et Pierre Veysseix qui dirige plusieurs structures liées à l’art mais aux visées différentes.
Les deux intervenants nous ont présenté leurs différentes fonctions ainsi que les différents lieux de culture où ils évoluent.
Ces intervenants ont évoqué les musées et les centres d’art dans nos territoires.
Tout d’abord les musées qui témoignent de notre passé, nous renseignent sur nos origines et notre patrimoine.

Les centres d’art contemporains ont pour mission « de nous projeter dans le futur » nous dit Pierre Veysseix. En effet, de jeunes artistes viennent dans ces lieux pour crée et faire partager leurs talents comme le centre d’art de l’île de Vassivière, où trois résidences d’artiste existent et dont les projets sont financés pendant 4 à 6 mois. Cela permet d’aider les jeunes artistes de la région et de les faire connaître. En outre, la mise en valeur de nos paysages et une autre fonction de ces espaces de création comme par exemple avec le « land art » qui intègre l’art au paysage.
Le site médiéval de Crozant, où un chantier de fouilles archéologiques se déroule en temps réel, nous renseigne sur notre passé et améliore nos connaissances historiques.
Un des points essentiels noté par M.Veysseix est la difficulté pour financer et donc aider les jeunes artistes à s’exprimer qui souffrent d’un manque de notoriété.
Il en va de même pour les lieux qui présentent de l’art et dont la finalité a changé car l’art est devenu une question de rentabilité et dont s’éloignent de ces fonctions de départ.

Nous tenons à remercier Alexandra Jean et Pierre Veysseix pour le temps qu’ils ont consacré, et l’enthousiasme suite à nos questions.

 

Mar 24

Liberté d’expression – M Sousa, nous parle

IMG_0025Nous avons entendu 3 personnalités dont le journaliste José Sousa : Il est journaliste à France3 limousin, depuis 15 ans à peu près.
Il a commencé ses études pour être technicien et il a fini par travailler à France 3 limousin.
Quand il parle du métier de journaliste, monsieur Sousa pense qu’il est nécessaire de faire des études pour effectuer cette profession.

Le droit à l’image :
À vrai dire cela dépend, de l’originalité de l’image, par la je veux dire que si c’est une photo avec plus de huit personnes, c’est considérer comme un droit de l’afficher/poster, mais tout dépend aussi de l’endroit où celui-ci à été pris. Ne pas faire de gros plan sur une personne.

Les différentes façons d’expression dans le monde : Suivant les pays les lois en rapport avec  la liberté d’expression changent, certaines sont strictes comme certaines sont beaucoup plus étendues.

Attentats : Charlie Hebdo : Charlie Hebdo a été attaqué pour avoir critiqué le radicalisme, ce qui entraina la mort de douze personnes et la fuite des meurtrier, les frères kouachi

Les réseaux sociaux :  Exemple Facebook, on publie ce que l’on veut du moment que ça parle que de nous et de personne d’autre sinon, on risque une condamnation. De plus, 30 ans après on peut retrouver nos conversations, publications et nos dossiers que tout le monde peut voir.

Guillaume Kevin

Ferraira HUgo

Mar 24

Attentats cauchemardesques !!!

Journée cauchemardesque à Bruxelles à la station Maelbeek à neuf heure onze. Les attaques on fait 130 blessés et 20 morts,  plus tôt le matin une explosion a eu lieu dans le hall des départs à 7h58 au niveau de la rangée 11 la deuxième explosion a eu lieu quelque seconde plus tard a auteur de la rangée 2, un bilan officiel a fait état de 11 morts et d une centaine de blessés.

« Les attentats sont un clin d’œil à Ben Laden » – En visant Bruxelles, les auteurs de ces attaques punissent également les belges de leur coopération avec la France et envoient un signal à l’Europe, le message est le même qu’en novembre 2015 ;  » puisque vous êtes passés des frappes chirurgicales à des frappes de masse, nous allons en faire de même et perpétrer des attentats de masse »

C’était il y a un an, la France basculait dans l’horreur. Mercredi 7 janvier deux hommes cagoulés, armés pénétraient dans les locaux de Charlie Hebdo. 12 personnes ont été tuées dans l’attaque et la fuite des meurtriers les frères Kowachi : huit collaborateurs de l’hebdomadaire satirique, dont cinq dessinateurs, un invité du journal , un agent d’entretien et deux policiers. Depuis les attentats de novembre 2015, l’état a décidé de mettre en place l’état d’urgence, les forces de l’ordre ont un peu plus de pouvoir et les citoyens ont moins de liberté. Cette situation exceptionnelle est admise par la loi mais a (ou aura) des conséquences, comme par exemple ce couple qui cultivait des légumes et dont la maison a été fouillée. Les policiers ont dit que c’était parce qu’ils cherchaient des personnes liées au terrorisme. En fait, ce couple était engagé contre des projets qui ne respectent  pas l’ environnement (source : Le p’tit Libén°4) Ainsi, il y a eu d’autres cas inquiétants sur le respect  de notre liberté d’expression. En effet, des personnes se font arrêter, fouiller, subissent des vérifications  sous prétexte  qu’ils sont des terroristes potentiels pour les forces de l’ordre, ce qui   représente une atteinte à notre liberté d’expression.

LAJARRIGE KEVIN ET QUENTIN NYPELS

 

Mar 24

Un Musée, Une Histoire

Une œuvre d’art est la création d’un artiste sur un sujet ou sur ce qu’ il peut ressentir, on peut le montrer de différentes manières avec des peintures, des musique, des structures ou avec d’autres méthodes artistiques.

On peut exposer ses œuvres d’art dans des musée ou dans des galerie d’art. Le but est de les conserver et de montrer à un public ce que l’artiste peut ressentir par rapport à certains sujets en l’exprimant avec des œuvres.

On peut aussi trouver un intérêt très personnel dans la visite d’un musée, une histoire qui a marqué des mémoires.

IMAGE FOR ME

Le Musée Mevlana, à Konya, en Turquie, m’a permis de m’évader dans mes racines, ma religion, grâce a ce musée j’ai su d’ où venaient mes croyances à la religions musulmane, j’ai vu comment vivaient les personnes du XIIeme siècle et avec quels moyens. Ce musée est un lieu de sérénité et d’une beauté singulière avec des objets et structures incroyables.

Les musées nous permettent de voyager dans le temps en une seule visite, on peut vivre dans des mondes extraordinaires, on peut ressentir des sensations uniques.

Chaque musée a son histoire et chacun peut s’approprier cette histoire.

SAGLAM Emre

Articles plus anciens «