Confidence n°2

Lettre :

« Nous n’apprécions pas du tout le mode de travail d’un professeur. »

Réponse :

Si vous n’aimez pas le mode de travail d’un professeur, voici plusieurs solutions :

-s’y faire car un élève n’a pas son mot à dire du mode d’enseignement d’un professeur;

-en parler au professeur principal qui n’arrangera peut-être pas la situation mais qui pourra vous soulager;

-lui en parler même si ce n’est pas facile pour lui de changer sa méthode d’enseignement.

Maintenant à toi de choisir.

 

PS : L’autre question n’étant pas appropriée dans le blog, nous ne pouvons pas la traiter.

 

L’Équitation, Épisode 1

I) Les disciplines

1) Le pony game ( jeux à poneys )

Les pony games s’inspirent des exercices de gymkhana pratiqués par les militaires. Les pony games apparaissent en Angleterre dans les années 1950 et en France dans les années 1990. Les pony games consistent à s’affronter à poney dans des épreuves endiablées. Après 7 ans de succès auprès des enfants comme des adultes, Philipe D’Édimbourg distribue les premières coupes aux poneys clubs sur ces différentes épreuves. Les pony games se pratiquent jusqu’à l’âge de 15 ans mais on peut continuer avec les Mounted games, et après 26 ans avec le Seniors games. Ce sport est ouvert à tout age. En concours, le pony game exige une tenue particulière : un pantalon d’équitation clair avec une chemise blanche à manche longue avec une cravate. Par temps de pluie, les cavaliers doivent porter un pull-over blanc avec un col en v. La bombe du cavalier doit être obligatoirement munie d’un harnais. Pour pratiquer des pony games, il n’y a pas besoin d’un niveau spécifique, donc même les amateurs de chevaux peuvent en faire. J’espère que vous vous laisserez séduire par les pony games.

 

2) Le dressage

Le dressage est une étape incontournable du monde de l’équitation. Tous les champions d’équitation du monde passent par le dressage. Cette discipline permet de faire faire aux chevaux des figures inimaginables, qui ne sont pas dans leur nature. Elle entraine à tout niveau le cheval. A bas niveau, le cheval apprend les bases. Il effectue des figures de manège avec précision en gardant la même allure et la même vitesse. A haut niveau le cheval continue son apprentissage avec des figures beaucoup plus compliquées comme  « trotter sur place ». Les cavaliers n’arrivent à faire cela qu’à partir du galop 7. Cette discipline demande un effort physique considérable de la part du cheval et du cavalier. Pour faire cette discipline, il vaut mieux avoir une monture élégante, harmonieuse, calme, attentive, réactive et pleine d’énergie.

C’est une discipline très ancienne datant de la Grèce antique. Elle met en valeur le cheval et l’habilité du cavalier. Plus tard, elle a servi à former les chevaux de guerre.

Le cavalier a une tenue spécifique. Il porte un chapeau, un frac, un pantalon blanc et des bottes en cuir. Il se sert parfois du stick (grande cravache) pour atteindre les postérieurs de sa monture. Le dressage est apparu au JO en 1912 à Stockholm, en même temps que le saut d’obstacle et le concours complet.

En compétition, il y a deux épreuves possibles. Tout d’abord il y a « la reprise » qui consiste à exécuter des figures. Ou alors, il y a le « kür » qui consiste à effectuer ces figures mais en suivant le rythme de la musique.

 

3) La voltige

La voltige consiste à effectuer des mouvements de gymnastique et des exercices à cheval. Pour pratiquer ce sport il faut choisir un cheval très calme, patient, très charpenté et musclé avec un galop régulier. Son dos doit être solide et bien arrondi et son tempérament égal et sûr.

Pour ce sport, il faut un bon niveau d’équitation. Pour former un cheval pour la voltige on l’entraîne dans un premier temps à galoper en mesure sans voltigeur. Il doit apprendre à se mettre au galop, à partir au pas et de l’arrêt. L’idéal est de pouvoir remplacer l’action de la chambrière (grande cravache) par de simples appels de langue.

Pour monter et exécuter ces figures sur le cheval, il lui faut un équipement spécifique: le surfaix, le tapis, une mousse, un filet, une longe, des enrênements, des protections et une chambrière.

En compétition, les points ne sont attribués que si les figures sont bien exécutées et des points peuvent même être attribués sur la présentation du numéro.

On se sert beaucoup de cette discipline pour avoir confiance en soi et aussi pour avoir une  sensation de « liberté. »

ARTICLE  A  SUIVRE ….

Camille Duplessis et Léa Chouzenoux                                           

Ereporter 2017 à Tulle

Aujourd’hui, notre équipe de reporters du blog du collège Maurice Rollinat s’est rendue au Conseil Départemental de la Corrèze pour participer à Ereporter.

Le principe était de rédiger un maximum d’articles par équipe de collège. Dans notre équipe, nous étions sept reporters divisés en  trois groupes. 

Les articles devaient porter sur deux sujets imposés: « Etre journaliste aujourd’hui. » et « Environnement: qu’est-ce que MOI je peux faire ? »                     Ils devaient aussi porter sur l’actualité du jour. 

Nous avons été très bien accueillis. Nous avons passé la journée où nous avons rédigé nos articles que vous pouvez voir sur le blog. Deux groupes de notre équipe ont pu participer à des conférences sur les deux thèmes imposés. Ils ont même interviewé un journaliste et un professeur. Le troisième groupe a créé des articles sur l’actualité du jour. 

Nous avons aimé écrire ces articles. Nous nous sommes pris pour de vrais reporters!!!!!

Interview:

Madame Four dit:  » C’était une journée de travail efficace et sérieuse. Bravo les apprentis journalistes! »

Julie nous dit:  » J’ai beaucoup aimé cette journée. Toutes les personnes ont été très sympathiques avec nous, et nous ont beaucoup appris. « 

Anais nous dit: » La journée a été sympa. Nous avons pu poser des questions à une journaliste. »

Mathilde nous dit: » Nous avons beaucoup appris sur le métier de journaliste. C’était bien. »

Camille nous dit: » C’était une super journée, nous avons beaucoup appris. »

Léa nous dit :  » J’ai bien apprécié le fait de rédiger des articles et de travailler ensemble. »

L’Equipe du blog

 

 

 

 

 

 

 

Corée du Sud : le ferry revenant

Le 16 avril 2014, au large de l’île de Jindo, un ferry avait coulé emportant avec lui 304 personnes dans les profondeurs de la mer.

Les passagers de ce bateau étaient surtout des lycéens. Certains corps restent toujours introuvables.

Un lycéen a témoigné :  » L’équipage nous avait demandé de rester dans notre cabine alors que l’eau commençait à rentrer. On se disait : mais pourquoi ne vient-on pas nous aider ?  »

Le capitaine du ferry a été condamné à la prison à perpétuité pour  » homicide par négligence  » vis-à-vis des passagers.

Aujourd’hui, il a été remonté à la surface après 3 ans sous l’eau. L’opération avait commencé il y a environ 1 an mobilisant 450 personnes pour le remonter.

 

Sources : BFMTV et challenges.fr

Source de l’image : france 24

Tout sur le journalisme.


Comment devenir journaliste ? 

On peut devenir journaliste en ayant le bac, après le bac il faut faire 6 ans d’ études ou une formation plus rapide qui ne dure pas plus de 3 ans donc bac+3. Il est important de dominer l’ anglais et l’ informatique.

Il n’ y a que 30 000 journalistes en France ce qui est très peu d’après Philippe Graziani, France bleu.

Certains médias ne prennent plus les personnes sans formation.

le commencement de journaliste est très dur.

 

Dans les coulisses du journalisme

Celine Chastenet , directrice d’antenne de RGB . Elle commence sa journée à 9h en ouvrant sa boîte e-mail . Elle rédige quelques chroniques et travaille avec le thème de l’environnement , sa journée se finit vers 18h00

la journée de Karine Bellina, journaliste à l’Echo

Elle prend son travail à 9h00 , elle trie les informations et se connecte sur facebook et tweeter. Elle prend les rendez-vous . Elle fait des réunions d’article et rédige les horaires. Elle finit à 20h/21h , C’est l’actualité qui définit les horaires . Elle ne travaille pas le week-end, Karène nous informe : » le métier de journaliste prend beaucoup de temps et ça doit être une passion  » .

Philippe Graziani, journaliste à France Bleu Limousin.

Philippe commence à 9h00 sa journée, il trie les informations. Il est parfois appelé en pleine nuit. A 9h30 il a une réunion de rédaction. Il choisit les rédactions en chef. Avant de passer à la radio, il y a une introduction pour dire de quoi ça va parler. Il finit à 18h00 mais il peut finir après plus de 23h00. Il ne travaille pas le week-end, sauf les imprévus.

 

Dur d’ écrire des articles ? 

Pour Karène:  » il y a des mécanismes qui se créent. C’est technique! Et cela dépend des sujets ».

« C’est dur au début on se trompe souvent,mais il faut garder l’envie » dit Céline.

Marie-France: Elle est journaliste de base.

 

Est qu’il y a plusieurs formes de journalisme ?

Philippe: « Ça dépend les journalistes de la télé sont différents de la radio, c’est le même journaliste même si on ne fonctionne pas pareil ».

 

Anaïs,Mathilde,Marilys.

 

 

 

 

 

London, Democracy has been attacked

Hier, le mercredi 22 mars à 14 h 40 à Londres, un énorme attentat a eu lieu.

Il est comparable à l’attentat ayant eu lieu en 2005, à Londres, dans un métro et dans un autobus, causant la mort de 56 personnes. 

Il est semblable à l’attentat du 14 juillet à Nice.

Le même jour la Belgique commémorait les attentas de Bruxelles, qui ont eu lieu il y a un an.

Sur le pont de Westminster, qui est un endroit très prisé par les touristes où il y a beaucoup de monde, une voiture Hyundai i40 grise fonce sur la foule. Elle arrivait de la rive Sud de la Tamise. Montant sur le trottoir du pont elle renversa une vingtaine de

source: Google maps

personnes qu’elle blessa grièvement. Une femme est tombée, ou a sauté pour échapper au véhicule, dans la Tamise. Elle a été récupérée vivante mais grièvement blessée. La voiture a percuté les grilles du Parlement, qui sont situées à côté de Big Ben.  Un homme en noir avec une barbe, d’environ 40 ans, portant un couteau, est sorti de la voiture. Il s’est dirigé vers l’angle du Parliament Squares, où il a poignardé à mort un policier. Finalement, il est abattu par un autre policier alors qu’il tentait une autre agression. Tobias Ellwood, ministre, a tenté de sauver le policier qui avait été poignardé. Il a essayé de stopper l’hémorragie et lui a fait du bouche à bouche, mais la victime avait déjà perdu trop de sang et est décédée. Il est considéré comme un des héros de l’attentat.

Le bilan de cet attentat délivré par Scotland Yard est de 3 morts et 29 blessés, dont 7 en état critique.

Michael Fallon, ministre de la Défense, a déclaré que l’attentat « est lié au terrorisme islamique ». Cela reste tout de même une hypothèse.

Trois élèves français du lycée Saint-Joseph de Concarneau on été blessés alors qu’ils étaient en voyage scolaire. En effet la barrière qui les séparait de la voiture a été détruite, lorsque le véhicule a foncé sur eux. 

Les personnes à l’intérieur du Parlement ont été confinées à l’intérieur de celui-ci. Les touristes présents dans le London Eye ont été bloqués dans la roue pendant 3 heures. 

Westminster is the symbol of British Democracy.

London has received condolences and solidarity messages from the whole world , François Hollande has sent one.

Many  tributes  have been paid. At Downing Street, the flags are at half-mast. The Eiffel Tower  has been switched off at midnight.

Sources: L’Echo, La Montagne et Le Monde.fr

 

Camille Duplessis et Léa Chouzenoux

 

 

L’écologie au collège

L’écologie c’est bien, mais au collège qu’est-ce que ça donne ?

Dans certains collèges, on a mis en place des options et des ateliers sur l’écologie pour les élèves.

Nous avons suivi le collège Cabanis à Brive qui a relevé ce défi.

Pour commencer, les éco-délégués, lors d’un Conseil de Vie Collégienne, ont demandé à avoir plus de verdure dans leur cour. Avec un budjet de quelques milliers d’euros, ils avaient l’objectif d’ajouter de la verdure dans leur collège. Ils se sont fait aider de spécialistes de l’extérieur et de quelques apprentis en agriculture.

Ils ont construit ce petit « îlot » de nature à l’aide de matériaux réutilisés. Leur projet a vu le jour après des mois de travail.

Le rôle des éco-délégués consiste à sensibiliser les collégiens des dangers des produits qu’on utilise au quotidien ( parfum,auto-bronzant,… ).

Au lycée agricole de Naves, les élèves ont mis en place un lieu d’échange de vêtements. Le principe est simple : récupérer des vêtements dont on ne se sert plus et les donner à d’autres personnes afin d’éviter le gaspillage.

Source: Echosciences Grenoble

Enola Holmes

C’est un roman écrit par Nancy Springer.

Les personnages sont : Enola Holmes, Sherlock Holmes, Mycroft Holmes, Lady Eudoria Vernet Holmes, Dr Watson, Mme Tupper.

L’ histoire du tome 1 : Le jour de ses 14 ans, sa mère est portée disparue et elle lui laisse un carnet comprenant le langage des fleurs et de multiples énigmes. Elle arrive à les résoudre et celles-ci la mènent à de l’argent. Ses frères veulent la mettre en pension pour une meilleure éducation. Elle réussit à s’enfuir pour éviter d’y aller et se réfugie à Londres. Elle aide à résoudre le mystère de la disparition d’un jeune lord (Tewky) tout en se cachant de ses frères.

Le personnage principal, Enola : Enola se lit à l’envers « Alone », seule en anglais. Elle est la soeur du célèbre détective Sherlock Holmes et de Mycroft. Elle est considérée comme un garçon manqué pour son époque car elle grimpe aux arbres, elle s’habille et se coiffe à la va-vite. Elle est curieuse et débrouillarde.

Il existe six tomes en tout dans cette série, chacun contient une enquête. A chaque fois, elle défie son frère et essaie de retrouver sa mère. Elle loge chez Mme Tupper dans un appartement. Elle ouvre un cabinet de détective et se déguise souvent.

Avis : J’ai aimé ce livre car Enola est attachante, elle a notre âge. Dans ce livre, on trouve du suspense et de l’action.

L’Arcane de l’aube

Source : www.bedetheque.com

L’Arcane de l’aube est écrit par Rei Toma. C’est un manga. L’histoire est celle de Nakaba, une jeune princesse qui est envoyée dans le pays ennemi accompagnée de son serviteur Loki . Elle doit épouser le prince. Une histoire d’amour ?       Nakaba est rousse mais le royaume où elle va aller est hostile envers les roux et ils vont lui teindre les pointes des cheveux en noir et elle va se les couper. Elle va se laisser faire ?…

Le prince Caesar aime déja Nakaba et elle va tomber amoureuse petit a petit. Il y a aussi des scènes de bataille. L’histoire est attachante car les personnages la trouve différente comme elle est rousse alors qu’elle est comme tout le monde. Et Caesar l’aime même si elle a les cheveux roux. Les dessins sont très jolis surtout les yeux et les personnages. Nous nous attachons vite à Loki, et à Caesar qui est au départ un ennemi de Nakaba et on voit qu’il est prêt à tout pour elle.

Au CDI, il y a 6 tomes mais 13 sont sortis en librairie.

mathilde,anaïs,marilys

 

 

« Tamara » : le film.

Le film Tamara est sorti le 26 Octobre 2016. Il est tiré d’une BD de Darasse et Zidrou.

Résumé :

Tamara est une fille qui se trouve grosse. Le jour de la rentrée, Diego, qui fait craquer toutes les filles, rentre en classe et va plutôt bien aimer Tamara. Elle aussi. Ils vont se découvrir. Elle va essayer de maigrir pour lui plaire encore plus. C’est le début d’une histoire d’amour. Mais la peste Anaïs, la camarade de classe, va tout faire pour qu’ils ne soient plus en couple. Va-t-elle y arriver?…

 

C’est un film à la fois comique et émouvant, nous vous le conseillons. C’est comique car il y a beaucoup de scènes où on rigole et c’est très émouvant car Tamara va tout faire pour plaire à Diego… Ils vont sortir ensemble mais ça ne va pas se passer comme prévu.